HISTORIQUE PÉDAGOGIQUE

M. Lachapelle  présente un parcours peu linéaire, pourrions-nous dire.  Il fait des études universitaires, d’abord, en administration.  Par la suite, il œuvre à l’Agence de Revenu Canada. En janvier 1992, il  entreprend  des études au niveau  du baccalauréat en enseignement du français au secondaire.  Il enseignera dans diverses écoles secondaires de la C.S.D.M.  dont HOCHELAGA-MAISONNEUVE et l’école CHOMEDEY-MAISONNEUVE.  Suite à 5 années d’enseignement au secondaire, il devient directeur-adjoint pour une année à la polyvalente PIERRE-DUPUYS (1999).    Par la suite, la commission scolaire LES AFFLUENTS lui confie  la direction  de l’école l’ODYSSÉE  à LA PLAINE (2002-2003), Repentigny et Terrebonne.  De 2003 à 2011, il est nommé DIRECTEUR DES SERVICES ÉDUCATIFS  pour la Commission scolaire LES AFFLUENTS.  Dans les dernières années, il poursuit sa carrière sur le territoire des HAUTS-CANTONS, toujours en tant que directeur.

PHILOSOPHIE DE L’ÉDUCATION

Homme de RELATIONS HUMAINES   et d’ÉQUIPE,   il  va, spontanément,  au devant des gens. Il accorde une importance fondamentale à ces deux réalités pour lesquelles LES «BOTTINES SAVENT SUIVRE LES BABINES»!   Comme il le verbalisait lors de la rentrée scolaire des différents personnels : « Aucune stratégie pédagogique ou autre ne peut se substituer à des relations humaines de qualité entre le maître et l’élève.  C’est d’abord sur ces prémices fondamentales que se greffe toute notre action éducative.»  L’élève ne peut jamais être réduit  à une simple  statistique.  Le jeune est unique dans son identité, sa perception du monde.  C’est à ce titre qu’il est nécessaire de l’accompagner tout au long de son cheminement scolaire et social et ce, solidairement avec ses parents. Il se définit aussi comme un homme d’écoute et d’action.  Au plan humain, nous observons jusqu’à maintenant son style de direction qui semble caractérisé par la cohérence du propos et le souffle humoristique …mobilisateur!

PROJETS D’AVENIR

Demeurer à la Cité-école Louis-St-Laurent pour une période d’au moins cinq années.  Donner le meilleur de lui-même pour poursuivre et innover dans le cadre du projet de Cité-école.  Il projette, pour une retraite à venir, l’écriture d’un roman traitant de sa mère et portant le titre de PRISONNIERE.

CHARLES LABRIE et  collaboration de tous les membres de l’ÉQUIPE DU SITE DE LA CITÉ-ÉCOLE LOOUIS-ST-LAURENT  2016-2017 :  Nathalie Chénard, édimaestre, Suzanne St-Louis, reviseure des textes, Sophie Laroche, photographies, Renée-Claude Leroux, agente de développement.