Fondation Louis-St-Laurent

À l’automne 1994, un groupe de personnes travaillent ardemment sur une idée folle : créer une Fondation à Louis-Saint-Laurent. Des rencontres, des consultations, des voyages, du recrutement, de la sollicitation sont faits. Une première rencontre a lieu à la Polyvalente le 14 mars 1995. Nous formons un premier conseil provisoire qui sera composé de :
• Thérèse Bergeron
• Jacqueline Brosseau
• Johanne Lessard
• Louise Poisson
• Gilles Chainey
• Gérald Dubois

Notre deuxième rencontre a lieu à la polyvalente le 5 avril 1995 et nous formons un premier conseil:
• Johanne Lessard (présidente)
• Nicolas Lussier (vice-président)
• Jacqueline Brosseau (trésorière)
• Gérald Dubois (secrétaire)

Le 8 mai 1995, lors de notre deuxième rencontre, nous devons faire démissionner Nicolas Lussier en raison de son âge et nous formons notre premier conseil d’administration:
• Johanne Lessard (présidente)
• Joey Thibault (vice-président)
• Gérald Dubois (secrétaire)
• Jacqueline Brosseau (trésorière)
• Louise Poisson, Thérèse Bergeron et Gilles Chainey (administrateurs)
• Nicolas Lussier (représentant des élèves)

Joëlle Dubois deviendra notre avocate-conseil. La compagnie Continuum Finance, appartenant à un ancien élève (Marc-André Nadeau), assumera nos vérifications comptables par l’intermédiaire de Madame Manon Sévigny. Le 30 mai 1995, la requête pour les lettres patentes est déposée. Le 19 juin 1995, madame Johanne Lessard et monsieur Gérald Dubois se paient un petit voyage à Québec pour accélérer la démarche. Le 26 juin 1995, la Fondation Louis-St-Laurent existe légalement.

Lors de notre rencontre du 5 juin 1995, nous décidons de tenir nos assemblées générales le troisième mercredi de septembre et que la date de la fin de nos exercices financiers sera le 31 mai de chaque année. Le 18 septembre 1995, lors de notre quatrième réunion, nous décidons que les premières élections se teindront en septembre 1997 lors de notre première assemblée générale. Le 17 septembre 1997, nous assistons à notre première assemblée générale. Seulement six personnes sont présentes (le conseil d’administration).

Vincent Loubier remplacera Nicolas Lussier comme représentant des élèves. Les activités de toutes sortes se déroulent, nous recherchons de la relève, nous essayons de maintenir le cap, nous manquons d’énergie.

En novembre 2004, nous relançons la Fondation, un nouveau conseil d’administration voit le jour et nous sommes repartis :
• Gilles Chainey (président)
• Mélanie Tremblay (vice-présidente)
• Louise Poisson (trésorière)
• Jean-Étienne Remy (secrétaire)
• Lise Massicotte (administratrice)
• Vincent Beaudoin (administrateur)
• Charles Labrie (administrateur)
• Jacques Morin (administrateur conseil)
• Claude D. Giguère (administrateur conseil)

La Fondation Louis-St-Laurent a été enregistrée comme organisme de bienfaisance parce qu’elle sert à l’avancement de l’éducation par l’entremise d’aide financière aux étudiants dans le besoin.

Les grands axes de la Fondation sont :

– de supporter l’action de l’École Polyvalente Louis-Saint-Laurent (Cité-école Louis-Saint-Laurent);

– de récompenser des élèves en leur remettant des bourses au mérite;

– d’aider les élèves qui seraient financièrement dans le besoin en fournissant des services de toute nature en relation avec les buts de la corporation.

– de soutenir financièrement les individus, les groupes ou les activités étudiantes obligatoires de la Cité-école.
(formulaires disponibles à la Cité-école Louis-Saint-Laurent)

Les objets pour lesquels la corporation est constituée sont les suivants ( 95-04-10) :

À des fins purement charitables et à toute autre fin de même nature, mais sans intention pécuniaire pour ses membres :

A) supporter l’action de l’École Polyvalente Louis-St-Laurent;

B) développer un sentiment d’appartenance et de fierté pour les élèves;

C) recueillir et administrer les fonds nécessaires à l’atteinte des objectifs et des priorités identifiés par le conseil d’administration;

D) recevoir des dons, legs et autres contributions, de même en argent, en valeur mobilière ou immobilière, administrer de tels dons, legs et contributions, organiser des campagnes de souscription dans le but de recueillir des fonds pour des fins charitables;

E) acquérir par achat, location ou autrement, posséder et exploiter les biens, meubles et immeubles nécessaires pour les fins ci-dessus mentionnées;

F) les objets ne permettent cependant pas aux souscripteurs ou à leurs ayants cause de recouvrer sous quelque forme que ce soit l’argent qu’ils auront versé à la corporation;

G) fournir des services de toute nature en relation avec les buts de la corporation;

Ainsi que réaliser tout autre objectif accessoire compatible avec ces objets.

Volet 1
Attribution de bourses

a) Bourses pour récompenser les élèves lors du gala des mérites scolaires
La Fondation assume les prix Élite
(4 élèves par niveau reçoivent un montant d’argent déterminé par le comité du Gala des mérites académiques.)

b) Bourses d’études à la poursuite des études  
Aux élèves qui désirent poursuivre des études au niveau postsecondaire ou en formation professionnelle au secondaire, mais dont les ressources financières et celles de la famille sont réduites. Une demande d’aide est faite auprès de la Fondation.

1) Procédures à suivre pour l’attribution de ces bourses :
Avant le 1er mars de l’année courante, l’élève intéressé complétera une demande auprès du service d’information et d’orientation de l’école sur un formulaire préparé à cette fin. Les membres du service assurant l’information sur cette aide possible auprès des élèves font également l’étude des demandes en vue d’une recommandation au conseil d’administration de la Fondation. Ils tiennent compte du dossier de l’élève, de la possibilité de réussite dans son projet d’étude et de l’état des ressources matérielles qui lui sont disponibles.

2) Le concept de « finissant » pour les bourses d’aide 
– Élèves du secteur général régulier : 5e secondaire complété
– Élèves du programme d’unité de rattrapage (P.U.R.) : 4e secondaire complété
– Élèves en adaptation scolaire : FPT3 complété
– Élèves en classe ressource : être âgé de 18 ans
 

Volet 2
Aide monétaire offerte aux élèves dans le besoin

a) Dans leurs études :
Exemples de situations :
-aide à l’habillement et/ou à l’alimentation;
-paiement de la cotisation étudiante;
-paiement de matériel scolaire;
-paiement des frais de transport pour des visites d’exploration vocationnelle et/ou professionnelle; pour du rattrapage scolaire.
-etc.

b) Dans la participation à la vie de l’école :

Soutenir financièrement les individus, les groupes ou les activités étudiantes obligatoires de la Cité-école.

Exemples :
-paiement de frais de participation à un camp : musical, pastoral, sportif ou autre;
-frais de transport pour poursuivre une participation à une activité parascolaire;
-etc.

Procédures à suivre :
La demande d’aide est faite par un membre du personnel, par le responsable d’encadrement, par un membre de la direction, par un des responsables de l’activité, par un parent auprès du secrétaire de la Fondation. Celui-ci en saisit le conseil d’administration ou le sous-comité responsable nommé par le conseil d’administration, qui attribue l’aide demandée selon les sommes disponibles.

 

Volet 3

Fonds de dépannage repas pour les élèves. À la suite d’un oubli, d’une perte d’argent, d’un repas pour l’heure du dîner, cette aide servira à l’élève pour s’alimenter. Cette aide financière dépanne l’élève. L’élève essaie de remettre l’argent prêté dans un délai qui lui est fixé. La Fondation assume le coût du repas de l’élève qui se retrouve dans une situation précaire. 

Procédures à suivre :
Les demandes sont déterminées par les professeurs enseignant aux élèves, les P.S.E., les membres de la direction, l’élève lui-même ou les parents, en coopération avec le personnel de la cafétéria.

Les élèves doivent se rendre au secrétariat pour récupérer le coupon repas.

Aller à la barre d’outils