Par Charles Labrie, enseignant

En mars dernier, nous faisions une demande au Provincial des Frères maristes, le frère Gérard Bachand, pour un don de 2 000 $ afin de venir en aide à nos jeunes par le biais de la Fondation Louis-Saint-Laurent. Leur réponse positive nous a collectivement touchés.

Un peu d’histoire
Dans un premier temps, nous vous reconnaissons comme institution patrimoniale à vision éducative dans notre milieu scolaire. Votre communauté des Frères maristes a consacré 21 années à l’œuvre d’éducation dans le secteur de Weedon, St-Gérard et Fontainebleau, soit de 1957 à 1978. Plusieurs frères, enseignants et directions ont contribué au développement des jeunes de l’époque vivant dans ces municipalités. Nous pensons, entre autres, au frère Mathurin, ancien directeur du collège Champagnat de Weedon, résident actuel à la maison communautaire Les Trois Violettes, aux premiers frères maristes, nommés à l’école secondaire Champagnat de Weedon, le 13 août 1957 à la direction et à l’enseignement : les frères Charles-Louis Bilodeau, (direction), Guy de la Sablonnière et Allyre Benoit, enseignants.

Un don apprécié par nos jeunes et notre équipe-école
Votre don vous habilite à paraître sur la mosaïque d’entrée des grands donateurs à notre polyvalente pour la suite de votre histoire et la nôtre. Nous tenons à ce que les membres du personnel, les parents et nos jeunes connaissent l’oeuvre d’éducation à laquelle vous avez contribué sur le territoire de notre commission scolaire. Votre don contribue à venir en aide à nos jeunes en milieu socio-économique très défavorisé : coupons repas, paiements des documents scolaires, bourses de reconnaissance, frais d’inscription à un diplôme professionnel et achats des outils nécessaires à leur formation. Ce soutien, outre la mémoire collective à laquelle il nous convie et au patrimoine éducatif auquel vous adhérez, pérennise la présence des frères maristes dans notre communauté comme partenaires actifs dans notre milieu. Notre milieu, social et scolaire, anticipe et se réjouit de cette mémoire vivante.

 

Mémoire et patrimoine éducatif
Nous sommes une équipe-école engagée dans le cadre de notre Fondation (1995) et de notre projet cité-école depuis 2005 (laboratoire de valeurs humanistes et citoyennes, persévérance et reconnaissance). Nos deux organismes, outre les soutiens ponctuels prioritaires, organisent dans certaines communautés comme Weedon, la remise des bulletins dans les villages, l’engagement de nos jeunes dans le bénévolat et l’octroi de bourses (par les caisses et les municipalités) à chaque élève qui obtient un diplôme ou une qualification. C’est aussi en solidarité que l’école, les familles et nos villages associés au nombre de treize oeuvrent ensemble. Nos engagements respectifs ainsi que le support financier obtenu au cours des dernières années, nous ont permis de réduire notre taux d’abandon scolaire de 40,1 % en 2004 à 9,8 % en 2019, en dépit d’un classement au 10e rang au plan socio-économique et culturel (le plus pauvre au Québec) par le ministère de l’Éducation. Vous avez été pour nous tous, acteurs de l’éducation, des modèles d’engagement au fil des décennies. La présence de vos frères continuera de vivre dans notre mémoire collective. Nous nous remercions de tout cœur pour cette précieuse collaboration et votre partenariat.