DANY DASSYLVA… MERCI POUR TES COMPLICITÉS!

DANY DASSYLVA… MERCI POUR TES COMPLICITÉS!

Texte : Charles Labrie, enseignant, en collaboration avec Renée-Claude Leroux, organisatrice communautaire

De Baie-Comeau-Hauterive, son lieu natal, à la Colombie-Britannique pour un assez long séjour, jusqu’aux rives de la Cité-école, Dany, peu à peu, invente son chemin pédagogique. Chez nous, il sera enseignant d’anglais durant plusieurs années. Tantôt au secteur régulier, en adaptation scolaire et finalement à l’Alternative. Outre son talent inné pour la communication, il aura laissé des traces importantes dans notre maison, la Cité-école.

Les élèves l’apprécient, non seulement pour sa voix radiophonique, mais pour sa rigueur, sa présence humaine et ses capacités relationnelles remarquables. Lorsque Dany s’adresse aux parents et élèves de Bury, lors des soirées des bourses reconnaissance, toute l’assistance est suspendue à ses paroles : un charisme certain! Merci pour ta présence constante lors de ces soirées annuelles. Parrain de trois communautés dans le cadre du projet de Cité-école, tu sais nous livrer plein de suggestions afin d’enrichir notre présence. Tu sais tellement bien travailler en équipe. Ton implication au conseil sur la persévérance, la réussite et l’excellence scolaires a insufflé un vent nouveau. Nous nous souviendrons davantage de tes suggestions au chapitre de l’excellence. Enseignant à l’Alternative depuis quelques années, tu as su, avec tes collègues, faire avancer positivement le projet pédagogique.

Tu sais t’interroger sur la pertinence de certaines réflexions. Tu sais les teinter d’humour. C’est là ta force! Tu crées une atmosphère positive dans un groupe de collègues ou d’élèves. Cet humour, à la fin d’un propos, c’est comme un point d’exclamation dans un récit narratif. Tes commentaires nous interpellent au plus haut point. En latence, à l’endos de certaines suggestions, il y a le gars qui garde en réserve ce soupçon de jeux de mots qui sait désamorcer une situation qui pourrait être sous tension. Tu sais tellement bien marier humour et rigueur. Quelle magnifique façon d’apprendre l’anglais!

Derrière ce regard qui vous fixe droit dans les yeux, se révèle, parfois, un gars aussi taquin qu’espiègle, aussi chaleureux que non conformiste, en attente de l’occasion pour se dévoiler. En même temps, il y a, chez toi, ce côté artistique, quelque peu rebelle peut-être! Nous voyons ta guitare, souvent, près de ton bureau dans la classe. Je t’ai personnellement écouté, le soir, après les classes, interpréter des chansons-poèmes aussi empreintes de nostalgie que de poésie. Ta carrière va continuer sous ces aspects qui signifient aussi engagement et implication. Que cette avancée de carrière à Coaticook te comble de joie, de découvertes et d’implications nouvelles. Pour cette autre passion qu’est la pêche au saumon, on sait trop bien comment tu multiplieras, durant la belle saison, les adeptes de cette activité, un peu partout au Québec et dans le nord-est des États-Unis, toi le mentor reconnu dans le domaine. Tu en parles avec autant de passion que lorsque tu parles des jeunes qui te sont confiés. On te sait très attaché à notre école, mais c’est possible, aussi, d’aimer encore… et la différence aussi!