ÉCOLE, FAMILLE, COMMUNAUTÉ : WEEDON MAINTIENT LE TON!

ÉCOLE, FAMILLE, COMMUNAUTÉ : WEEDON MAINTIENT LE TON!

Texte : Charles Labrie

Année après année depuis maintenant 11 ans, la communauté de Weedon, par ses représentants élus et ceux des caisses populaires, souligne son intérêt pour ses jeunes citoyens diplômés. C’est à Weedon qu’ont pris racine les bourses de la reconnaissance essaimées, par la suite, sur tout le territoire de notre MRC. Saviez-vous qu’au cours des dix dernières années, ce sont plusieurs milliers de citoyens qui ont entendu parler du projet de Cité-école et se sont rassemblés pour fêter leurs jeunes diplômés?

Des paroles et des chiffres qui inspirent
Les dignitaires sont nombreux : M. Tanguay, le maire, ses conseillers, les directeurs des deux écoles, M. Lachapelle de Louis-Saint-Laurent et M. Steve Element d’Alexander Galt Regional High School, les représentants de la caisse populaire, M. Rémi Vachon et Mme Carole Couture, M. Yves Gilbert, président de la commission scolaire, l’enseignante associée, Mme Marie-Ève Péloquin de l’école primaire de Weedon, des enseignants du secondaire, associés à la communauté de Weedon : Mmes Rosalie Nadeau, Suzanne St-Louis, Cynthia Maude Daigle et le signataire de l’article. Toute cette magnifique soirée est animée par Mme Renée-Claude Leroux, organisatrice communautaire. Presque tous les dignitaires affirment :« L’obtention d’un diplôme du secondaire, c’est tout un défi à relever. C’est un début; il faut continuer et en relever d’autres encore. » M. Lachapelle, directeur de la Cité-école, souligne les résultats des élèves aux examens du MELS en juin 2017 avec des taux de réussite au-delà de 95 % et le taux de décrochage de 12 % (le plus bas en Estrie, pour les écoles publiques). Ces données ont soulevé l’enthousiasme de la communauté.

Les anciens boursiers
Une autre séquence de la soirée suscite à tout coup l’attention et l’espoir. Il s’agit des minutes au cours desquelles nos deux marraines de la communauté tracent le parcours de nos anciens boursiers de l’an passé. C’est là encore, une belle source de fierté, mais aussi une leçon de patience quand quelques-uns effectuent un autre parcours que celui énoncé il y a un an. Toujours, ils poursuivent une route conforme à ce qu’ils croient être leur passion. Les finissants de cette année, tout en recevant leurs bourses, précisent leur choix de carrière, source aussi d’un grand intérêt pour tout le monde présent.

Nos jeunes, ambassadeurs de la Cité-école
La soirée des bourses, outre l’effet rassembleur qu’elle suscite, agit comme une symbiose qui a un effet sur les plus jeunes qui fréquentent la Cité-école. Les jeunes sont de plus en plus fiers d’appartenir à leur communauté et à leur école d’adoption. La MRC, c’est un ensemble de vases communicants qui ont un impact, à long terme, sur toute notre société. Chaque geste symbolique produit son effet. Nos jeunes diplômés de cette année sont nos meilleurs ambassadeurs de la persévérance scolaire et de la diplomation : Nicolas Rancourt, Élodie Gauthier, Pascale Daigle, Marianne Beauregard, Samuel Sévigny, Danika Drapeau, Annie-Claude Lemieux, Maude Sévigny, William Rémillard, Valérie Trépanier, Thomas Lagassé, Alex Binette-Gaulin, Karl Lussier, Sabryna Ménard, Thomas Poulin, Jeff Breton, Carl Nadeau, et d’Alexander Galt, Mélissa Filion et Amy Audit.