Texte : Renée-Claude Leroux, organisatrice communautaire, en collaboration avec Nathalie Desrochers, enseignante en science

Le vendredi 14 mai dernier, les élèves de la 1re et de la 2e secondaire ont eu la chance d’assister à un spectacle dans le cadre de leur cours de science. Ils ont eu la chance de découvrir l’apport des sciences dans le cinéma grâce au Bunker des sciences. Cette entreprise permet à tous de découvrir les sciences au quotidien, par des jeux d’évasion, des activités virtuelles et des animations dans les écoles. Voici le descriptif de cette journée.

Les groupes-classes se sont présentés à l’auditorium selon un horaire établi en respect des mesures sanitaires. Les élèves et les adultes étaient un peu intrigués par les décors et par l’activité proposée : « Les sciences sur le plateau ». Rapidement, l’animateur a su capter notre attention. Il nous a présenté des extraits de films et nous a expliqué les effets spéciaux réalisés, vous l’avez deviné, en utilisant les sciences. Par la suite, il a reproduit les effets spéciaux en direct dans l’auditorium à l’aide de béchers et de diverses solutions en collaboration avec des élèves volontaires. Mais le plus amusant, c’est qu’il a permis à ces courageux d’être acteurs, l’instant d’un moment, afin de reproduire la scène du film. À la fin du spectacle, après un savant montage vidéo, nous avons eu droit à un visionnement des extraits de films, mais avec nos élèves comme acteurs (futures vedettes, à ne point douter!). Vraiment amusant! Les scènes provenaient des films populaires comme Retour vers le futur, SOS fantômes, Alien et Prédateurs. Ne vous inquiétez pas, les scènes ont été choisies astucieusement et en lien avec l’effet spécial ciblé… pas de problème pour les cœurs sensibles. Quelle belle activité! Les élèves et les adultes ont apprécié le spectacle. Ils ont appris, ils ont fait des découvertes et ils se sont bien amusés.

Merci à Nathalie Desrochers, enseignante en science, pour l’organisation de cette journée riche en émotions et en découvertes. Nous ne regarderons plus les films de la même façon. Cette activité a eu lieu grâce au fonds Culture à l’école, volet scientifique.