Par Charles Labrie, ancien élève des Frères des écoles chrétiennes (primaire et secondaire à East Angus), enseignant à la Polyvalente Louis-Saint-Laurent et conseiller à la Fondation Louis-St-Laurent

Don de 2 000 $ des Frères des écoles chrétiennes à la Fondation Louis-St-Laurent
Notre polyvalente, dite Cité-école, aura 44 ans en septembre 2016. On a aujourd’hui une belle occasion de raconter une séquence de sa brève histoire… qui fait notre quotidien actuel!

Bien avant qu’existe la polyvalente, vivait une grande école secondaire, depuis 1917, à East Angus : le Collège Saint-Louis-de-France (aujourd’hui, l’école du Parchemin, côté Collège), dirigée par la communauté des Frères des écoles chrétiennes. Ils arrivent à East Angus, Cookshire, Scotstown en 1949. Le dernier religieux-enseignant quitte en 1983. Deux membres de la communauté ont été les promoteurs inconditionnels de notre polyvalente : le Frère Raymond Boursier, enseignant, directeur du Collège, directeur général de la Commission scolaire La Sapinière, et le Frère Maurice Bouffard, directeur au Collège et directeur adjoint lors de l’ouverture de la polyvalente, en 1972. Un troisième, le Frère Réal Boisvenue (enseignant de math, ici, jusqu’en 1983) donnera le nom de Louis-Saint-Laurent à notre polyvalente.

Nous nous reconnaissons un devoir de mémoire à l’endroit des frères de cette communauté. Ils furent les promoteurs tenaces, inconditionnels et persévérants, durant plusieurs années, de l’édification de notre école polyvalente dans l’esprit des valeurs véhiculées lors de la Révolution tranquille! Nous leur en sommes redevables! Ce devoir de mémoire nous commande d’ancrer leur empreinte sur la mosaïque de la Fondation Louis-St-Laurent, fixée au mur du corridor de la mairie de la Cité-école. Nous leur avons proposé un soutien financier à la Fondation Louis-St-Laurent, soit une contribution de 2 000 $. Ils ont été rapides à accéder à notre demande. Nous apprécions, au plus haut point, ce don très généreux. Ils deviennent, maintenant, nos partenaires dans la continuité des frères fondateurs et enseignants dévoués, de la dernière moitié du dernier siècle. Ils étaient des nôtres. Ils le sont encore, bien présents dans notre mémoire collective. Ils seront pour l’avenir de toutes nos communautés, une source d’inspiration constante. Merci à vous, représentants des Frères des écoles chrétiennes, pour votre générosité et ce rappel en nos mémoires!