Par Charles Labrie, ancien élève et collègue des SNJM, associé à la communauté, enseignant à la Cité-école et membre du Conseil d’administration de la Fondation Louis-St-Laurent

Don de 2 000 $ des SNJM à la Fondation Louis-St-Laurent
La communauté des religieuses SNJM a œuvré sur le territoire de notre MRC durant 102 ans entre 1909-2011. Elles ont enseigné dans les écoles primaires et secondaires à East Angus, Cookshire-Eaton, Scotstown-Hampden, Chartierville et La Patrie. Au cours des derniers mois, comme quelques dizaines d’autres donateurs, elles ont accepté de contribuer, par le biais d’un don, aux objectifs poursuivis par la Fondation Louis-St-Laurent. Il était temps d’ancrer leur mémoire, ici, dans notre Cité-école et, bien au-delà du don apprécié, de les remercier vivement.

Ces femmes dévouées et généreuses ont accompagné nos communautés humaines durant plus de cent ans! Plus particulièrement au milieu des années 60, elles furent de tenaces partenaires dans l’implantation d’une école polyvalente dans notre milieu. Je tiens à souligner, de manière plus spécifique, l’action efficace et bénéfique de la directrice d’alors au Couvent Notre-Dame-de-la-Garde à East Angus (aujourd’hui, l’école du Parchemin, côté Couvent), Sœur Irène Carrier, originaire de Cookshire-Eaton. Sans jamais faillir et en collaboration avec le Frère Boursier, é.c., ainsi qu’une belle équipe de laïcs, elle a tenu bon, dans la poursuite du projet initial qui lui tenait tant à cœur : celui de l’édification d’une école moderne au sein de nos communautés. Une fois l’objectif atteint, soit celui de l’ouverture de la polyvalente Louis-Saint-Laurent, en 1972, elle joindra le corps professoral de notre milieu scolaire. Son labeur, son humour, son sens de l’écoute, son entregent, son expérience de Valleyfield dans la mise en marche de la polyvalente furent, pour nous, un modèle d’inspiration. À ce titre, elle fut un précieux témoin des valeurs pérennes de citoyenneté et d’éducation.

Nous tenons à préciser, dans le respect de l’histoire, que ce sont quelques centaines de religieuses de cette communauté qui ont œuvré, ici, dans notre milieu et au cours du dernier siècle, gratuitement ou presque, dans l’enseignement primaire et secondaire. Elles ont pris racine chez nous et ont contribué à l’enrichissement culturel et éducatif de nos différents milieux. Plusieurs de ces femmes ont enseigné à notre polyvalente jusqu’en 1989. Toute notre reconnaissance à ces religieuses! Un siècle d’inspiration et de travail assidu, c’est là, aussi, un legs séculaire, tant social qu’éducatif, que l’équipe école poursuit toujours… le cœur en mémoire! Elles ont contribué à faire ce que nous sommes, maintenant, sur le territoire de notre commission scolaire.

En guise d’hommage et de reconnaissance, trois de leurs représentantes, Sr Irène Carrier, Sr Rachel Bédard et Sr Lorraine Bouffard (ces deux dernières, originaires de la région de Mégantic et bien actives durant plusieurs années jusqu’en 2011, à East Angus, au niveau paroissial auprès des malades et des personnes âgées ou seules). Ces trois religieuses représentent la communauté sur la mosaïque des donateurs de la Fondation Louis-St-Laurent, à l’entrée de notre Cité-école. Ce geste de mémoire et de reconnaissance se veut un bien modeste merci, eu égard à votre présence… centenaire.