Texte : Renée-Claude Leroux, organisatrice communautaire

Le mercredi 7 avril a eu lieu une activité peu ordinaire dans les classes des finissants : la cuisine moléculaire. La cuisine moléculaire, c’est le mélange entre l’art culinaire et les sciences. C’est pourquoi nous avons fait appel, non pas à un chef cuisinier, mais bien à Alexis Perrault, technicien en travaux pratiques de la Cité-école.

Alexis est arrivé, équipé de son matériel : azote liquide, sirop d’érable, bleuets, crème, mais aussi avec ses lunettes de protection et ses mitaines de four! Au menu : crème glacée moléculaire. Toutefois, il faut prendre des dispositions sécuritaires pour manipuler l’azote liquide. Avant de commencer le mélange des ingrédients, Alexis nous a fait une démonstration du pouvoir de l’azote liquide, en insérant un morceau d’efface dans l’azote. Nous avons ensuite vu l’efface éclater directement au contact de l’air. C’était très impressionnant et cela nous a fait comprendre rapidement que nous devions éviter tout contact avec l’azote liquide!

Nous avons donc laissé le professionnel incorporer l’azote aux ingrédients et, tranquillement, nous avons assisté à la transformation du mélange en crème glacée. Nous avons tout de même goûté au résultat, sans hésitation! Succulente, cette crème glacée! L’expérience s’est avérée très étonnante. Il faut dire que la préparation s’est faite dans une atmosphère un peu particulière puisque le mélange avec l’azote liquide génère beaucoup de fumée. On avait l’impression qu’Alexis s’était transformé en Panoramix préparant sa potion magique… Les élèves ont beaucoup apprécié l’expérience. Les sciences demeurent un domaine toujours surprenant!

Merci Alexis pour tes explications, tes recommandations et pour la crème glacée!